Le monde

Voiture sans permis : Les conditions nécessaires

Les voitures sans permis sont de plus en plus populaires en France. Achetées pour plusieurs raisons différentes et par des personnes de tout âge, les voiturettes sont un moyen de transport efficace et simple pour se rendre d’un point A à un point B d’une ville. Elles mettent au profit des utilisateurs plusieurs avantages et ciblent une clientèle bien plus large que les voitures classiques. Néanmoins, pour réglementer la conduite et l’obtention d’une mini-voiture, la loi impose aux conducteurs quelques conditions non-négociables. Nous vous expliquons en détail ce qu’il faut savoir pour obtenir une voiture sans permis. Lisez pour en savoir plus…

Les bases à savoir 

Revenons sur des connaissances classiques que chaque conducteur doit connaître en matière de conduire ce type de voiture. La différence entre une voiture sans permis et une voiture classique se loge principalement dans son moteur et dans son aspect. En effet, un véhicule classé comme voiturette est un moyen de transport dont la puissance ne dépasse pas les 4kW. Si une voiture sans permis peut atteindre 8kW, elle est immédiatement reclassée comme voiture classique, et n’est plus considérée comme une voiturette. Les voitures sans permis, selon la loi, sont des quadricycles légers à moteurs. Faites bien attention lors de l’achat ou de la location à bien vérifier les caractéristiques du véhicule en question pour bénéficier des avantages d’une voiturette.

Qui peut conduire une voiture sans permis ?

Les voitures sans permis sont des véhicules visant une large population. Les conditions de conduite d’une voiture sans permis sont bien moins strictes que celles d’une voiture normale. Les voiturettes ne nécessitent pas l’obtention du code de la route ou d’un permis de conduite de type B.

Si vous avez plus de 14 ans, vous êtes autorisé à conduire une VSP. Pour les personnes nées après le 1er Janvier 1988, l’obtention d’un permis de conduite de type AM est obligatoire ou un titre équivalent délivré par un état de l’Union Européenne ou par l’Espace Economique Européen (EEE). Le permis AM est une réforme du BSR (Brevet de la Sécurité Routière).

Pour conduire une voiture sans permis, vous ne devez pas être sous une annulation de permis avec interdiction de conduite prononcée par le juge. C’est-à-dire que les personnes dont le permis a été suspendu ou jugé invalide sont autorisé à conduire une voiture sans permis.

Deux conditions supplémentaires pour conduire une VSP

Pour réglementer encore plus la conduite d’une voiture sans permis, il est indispensable d’obtenir une immatriculation. En effet, votre carte grise se fait selon les mêmes démarches que pour une voiture classique. En plus de cela, votre conduite de la voiture sans permis doit impérativement être assurée par une agence d’assurance.  Heureusement que le prix d’une assurance pour une voiturette est bien moins élevé que pour une voiture classique.

La conduite d’une voiture sans permis est accessible à beaucoup plus de personnes. C’est une alternative intéressante à considérer, si vous voulez débuter la conduite en ville ou si vous n’avez pas encore votre permis de type B. De nos jours, beaucoup d’agences proposent la vente et la location des voiturettes. Pour vous renseigner sur la vente ou la location de ce type de véhicule, vous pouvez à tout moment vous dirigez vers votre garage voiture sans permis Paris pour obtenir des conseils de la part de professionnels pour un choix convenable.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide