Le monde

Fuite de gaz : que faire et comment réagir ?

En France, on compte chaque semaine, deux accidents lié au gaz domestique. Il est vrai que l’utilisation de ce combustible offre un confort extrême dans une maison, mais il faut prendre certaines précautions et appliquer les règles de sécurité pour minimiser les risques d’intoxication ou d’explosion.

Si vous reniflez une odeur de gaz dans votre cuisine, essayez de localiser son origine rapidement, pour sauver votre vie, mais aussi celle de votre famille. Découvrez ici nos meilleurs conseils, pour mieux réagir face à une fuite de gaz.

Fuite de gaz : les bons réflexes à adopter

Lorsque vous ressentez une forte odeur de gaz dans votre cuisine, vous devrez adopter rapidement les bons réflexes. Cela est important pour que la situation ne s’aggrave pas. En cas de doutes sur une fuite de gaz, voici ce qu’il faut faire avant de contacter plombier pas cher Paris :

  • N’utilisez pas les interrupteurs, le téléphone, l’ordinateur et les prises électriques. Et ne touchez pas aussi l’objets qui pourraient produire une étincelle tels que le briquet, les bougies, la sonnette, l’ascenseur, l’allumettes, etc.
  • Ne fumez pas ni à l’intérieur et ni à l’extérieur de votre maison.
  • Aérez rapidement les pièces en ouvrant en grand les fenêtres et les portes.
  • Fermez l’arrivée du gaz.
  • Quittez dans le calme votre logement et prévenez vos voisins afin qu’ils puissent aussi prendre les précautions nécessaires.
  • Une fois que vous serez en dehors de l’immeuble, appelez sans tarder le service d’urgence du GRDF puis les pompiers.
  • Une fois la situation rétablie, faites intervenir un plombier compétent, pour contrôler vos installations de gaz, avant de les remettre en service.

Fuite de gaz chez soi : comment la détecter ?

Vérifier s’il y a une odeur suspecte

Si vous reniflez une légère odeur de gaz chez vous, c’est probablement le signe d’une fuite. En effet, le gaz naturel qui circule dans le réseau public et alimente la majorité des foyers, est un combustible composé de méthane, qui est par défaut inodore. En France, on y ajoute du tétrahydrothiophène, pour pouvoir le détecter facilement et prévenir ainsi les éventuels accidents.

Ainsi, si vous sentez une odeur de gaz, c’est en réalité l’odeur du tétrahydrothiophène qui vous alerte sur un problème dans votre installation de gaz.

Contrôler votre consommation d’énergie

Au moment de la réception de votre facture, vous observez une augmentation anormale dans votre consommation de gaz. Cela signifie que vous avez une fuite de gaz qui se trouve quelque part chez vous. En effet, lorsque votre consommation se double d’un mois à l’autre, vous avez sans doute une fuite dans votre installation. Essayez de la controler rapidement, pour localiser d’où vient ces émanations de gaz. Par ailleurs, si votre installation est ancienne, il faut être vigilant et réaliser régulièrement un contrôle minutieux pour prévenir les accidents.

Trouver la fuite avec de l’eau savonneuse ou de liquide vaisselle

Si l’odeur de gaz est très forte, l’idéal serait de contacter immédiatement les secours (le service d’urgence du GRDF et les pompiers). Toutefois, si l’odeur est légère, mais inhabituelle, vous pourrez donc la détecter par vos propres moyens. Il vous suffit de procéder comme suit pour localiser l’origine de votre fuite de gaz :

  • Tout d’abord, aérez la pièce durant 10 minutes. La plupart des fuites de gaz se manifeste dans la cuisine, à cause de la présence de l’appareil de cuisson.
  • Ensuite, munissez-vous d’eau savonneuse ou de liquide vaisselle recouvrez les écrous, les joints et flexibles susceptibles d’être responsables des émanations du gaz.
  • Si vous constatez des bulles qui se forment à ces endroits, vous avez donc trouver la source de votre fuite de gaz. Une fois identifiée, coupez rapidement l’arrivée de gaz et appelez sans tarder un professionnel compétent pour s’occuper des travaux de réparation.

 

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide