Le monde

L’exposition numérique du commerce international Chine–Moyen-Orient et Afrique du Nord

La Chine est ouverte à la scène internationale dans presque tous les secteurs d’activité. Récemment, elle vient de lancer une initiative pour affermir la coopération économique et les échanges commerciaux avec la MENA.

Que savoir sur l’évènement ?

L’exposition numérique a ouvert ses portes à Beijing le 19 novembre 2020. L’organisateur n’est nul autre que le Conseil chinois pour la promotion du commerce international (CCPIT). L’évènement s’est passé d’ailleurs dans les locaux de l’institution. Pour réussir le projet, l’organisme a travaillé en étroite collaboration avec la Chambre de commerce international de Chine (CCOIC). L’objectif de l’exposition numérique de 10 jours était de favoriser les commerces entre la Chine et la MENA. La raison principale qui a poussé au lancement du projet se résume en deux grands axes. D’une part, il s’agit pour les pays hôtes de reprendre en main leurs économies mutuelles malgré le COVID-19. Il faut rappeler que les conséquences micro et macroéconomiques de la pandémie ne seront pas tout de suite visible. En fait, le résultat sera uniquement perceptible à la fin de la crise. Les séquelles laissées seront même handicapantes d’un point de vue économique. L’évènement est donc une échappatoire pour essayer de prendre de l’avant son avenir. D’autre part, l’exposition avait pour but d’aider les entreprises commerciales chinoises à conquérir de nouveaux marchés.

Comment s’est faite l’exposition numérique ?

L’exposition est marquée par un grand changement puisque l’internet a fait tout le travail. Ainsi, les visites ont été effectuées virtuellement. Près de 3000 invités ont répondu présents à la cérémonie d’ouverture. Les chaînes d’actualité en Chine relate également la présence de plusieurs hauts dignitaires du pays. La présence de Ke Liangdong qui est le vice-président du CCPIT a été citée. Il a fait l’honneur d’un discours ainsi que son homologue Mao Jun. Pour information, ce dernier est chargé d’affaires de l’ambassade de Chine au Royaume du Maroc. Enfin, Hassan Al Hashemi, vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie de Dubaï était tout aussi motivé à l’idée de cet accord tripartite.

Quelles sont les entreprises qui participent à l’exposition numérique ?

Près de 1200 entreprises chinoises ont exposé leurs produits et activités. Elles couvrent un large secteur allant de l’aéronautique à l’électronique de puissance. La Chine démontre d’autant qu’elle est un acteur majeur dans la construction automobile ainsi que les pièces y afférentes aux modèles. Même les sociétés spécialisées dans l’alimentation ont adhéré au projet. Les fournisseurs et acheteurs étaient quant à eux au nombre de 10 000. Il est bon de savoir que les opérateurs ne provenaient pas seulement du Moyen-Orient ou de l’Afrique du Nord. Cet engouement démontre que la collaboration avec la Chine reste une opportunité à saisir. Un rendez-vous similaire s’est concrétisé à la semaine du 22 au 26 novembre 2020. Il a facilité la prise de contact entre les commerçants qui œuvrent dans le B2B.

En conclusion, l’exposition numérique a permis de montrer le potentiel commercial de la Chine. Elle est ouverte à d’autres accords commerciaux profitables pour les parties signataires. L’initiative a attiré des milliers de visiteurs malgré la crise sanitaire. La clé était tout simplement de miser l’accès à distance via une connexion internet

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide