Le monde

Tout savoir des parquets sportifs

Nous ne pouvons pas parler des disciplines sportives sans parler des parquets. Bien qu’ils soient très différents, les disciplines sportives et les parquets sont en effet deux éléments indissociables dans le monde du sport. Mais que faut-il alors savoir sur les parquets sportifs ?

Les différentes catégories des parquets sportifs

Les parquets sportifs sont principalement divisés en deux grandes catégories, notamment le parquet massif et le parquet contrecollé.

Le parquet massif

Ce type de parquet est constitué de bois noble et solide sur toute l’épaisseur de sa lame. Présentant une grande durabilité, le parquet massif est généralement fabriqué par Junckers, Robbins, Woodflex, Connor, etc.

Le parquet contrecollé

Cette catégorie de parquet est constituée d’un bois noble, rivée sur un contreplaqué et dotée d’une couche d’usure de 3,6 mm à 5,6 mm. Souvent jugé moins résistant aux longues épreuves sportives, le parquet contrecollé est pourtant moins vulnérable face aux variations hygrométriques de la salle. Fabriqué par Boen, Tarkett sport, Woodflex, Haro… ce type de parquet possède parfois une couche d’usure semblable à celle du parquet massif.

Qu’en est-il de leurs structures ?

Les collectivités sportives peuvent choisir entre différentes structures de parquets en fonction du niveau de pratique de la salle et de son éventuelle polyvalence. Ils peuvent ainsi opter pour un parquet à simple lambourdage, double lambourdage, modulaire ou démontable et sur support continu.

À simple lambourdage

Les lambourdes sont des poutrelles qui sont destinées principalement à supporter le parquet. À simple lambourdage, le parquet possède des lames qui sont clouées au-dessus d’une structure à lambourdes équipée, quant à elle, d’une mousse résiliente. En outre, le parquet à simple lambourdage est particulièrement réputé pour offrir de meilleures propriétés sportives comme la souplesse et le confort.

Double lambourde

Le parquet double lambourde possède des lambourdes avec élasticité continue ayant comme fonction de repartir la souplesse sur toute la totalité de la surface. Amortissant les chocs, cette sous-construction favorise en effet le rebond régulier de la balle. De ce fait, le parquet double lambourde résiste parfaitement à tous les niveaux de pratique, du plus simple jusqu’au plus haut niveau.

Modulaire ou démontable

Grâce à son système de montage rapide et facile, cette structure facilite les moyens d’exploitation d’une salle de sport.

Sur support continu

Pourvu de lames multiples, le parquet sur support continu est une sorte de revêtement multicouche, avec amortissement surfacique. En se déchargeant des lambourdes, cette structure offre d’excellentes performances sportives et permet un usage quasi-polyvalent : confort phonique, résistance parfait à la charge, homogène comportement du sol, etc.

Le parquet sportif est-il dédié à quelles disciplines ?

Le parquet sportif, selon sa catégorie ainsi que sa structure, est dédié particulièrement à certaines disciplines.

Le squash

Le squash est l’une des disciplines qui ne peuvent pas être pratiqué que sur des parquets sportifs spécifiques.

La dance

L’aspect esthétique du parquet sportif ainsi que sa capacité à absorber les chocs font de lui la surface idéale pour pratiquer la danse.

Le basketball

Comparé aux autres catégories de revêtements, le parquet basketball est nettement supérieur en termes de rebond de balle et d’absorption de chocs

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide