Le monde

Basse côte de bœuf braisée : une recette succulente

On a tous idée de la gastronomie française mais parfois les bons ingrédients nous manque, pourtant avec un peu de bonne charcuterie on peut concocter de bons petits plat ! L’une des recettes les plus faciles et efficace et celle de la basse côte de bœuf braisée

Les meilleures parties du bœuf sont les Basses Côtes

 

Dîner en France avec de fabuleux plats de viande signifie bien plus qu’un excellent filet ou une entrecôte de bœuf nourri à l’herbe, servis avec des frites parfaites.  Les chefs français utilisent leur connaissance des morceaux les plus savoureux pour les ragoûts et autres plats. Par exemple, les Français utilisent une partie du morceau appelé “Chuck” aux États-Unis et au Royaume-Uni. Le mandrin provient de l’extrémité de l’entrecôte et du faux-filet et, aux États-Unis, il continue vers le cou. En France, les cinq premières côtes du Chuck britannique ou américain sont les Basses Côtes ; ce sont les coupes qui offrent la meilleure saveur.

Avant de sortir de l’école de cuisine, les chefs français doivent être capables d’acheter, de choisir, de couper et de préparer tous les morceaux de viande.  En France, il n’existe pas d’équivalent du meilleur choix. Les caractéristiques gastronomiques varient d’un endroit à l’autre, qu’il s’agisse de viande séchée ou de viande de premier choix, et tous les chefs français doivent donc apprendre à sélectionner eux-mêmes la viande. Ils recherchent le persil herbes et épices requis, ils savent comment éliminer les morceaux durs et vérifier l’épaisseur recouvrant les os, etc. De nombreux chefs français en savent presque autant sur les différents morceaux que leur boucher.

 

Une liste de menus proposant un bœuf bourguignon ou une daube provençale vous dira rarement quelle est la découpe utilisée, mais un convive français saura qu’ils proviennent des Basses Côtes.  Les Basses Côtes offrent plus de saveur que n’importe quel autre morceau et presque tous les chefs expérimentés seront d’accord.

 

Passons maintenant à la principale recette française de la basse cote braisée

 

c’est une recette simple et assez savoureuse pour ce repas vous n’aurez besoin que d’ingrédients comme environ 1 à 2 kg de côte de bœuf 1 gousse d’ail 50g de beurre 1 échalote 1 cuillère à soupe de farine 30cl de vin rouge (Bordeaux c’est mieux) 1 branche de thym 2 feuilles de laurier 2 carottes 1 oignon Sel un peu de poivre (vous pouvez ajouter les épices de votre choix pour donner du goût à chacun ses petites envies) pour ce qui est des ustensiles il vous faudra seulement une grande poêle avec couvercle et une grande spatule pour remuer

 

Si l’entrecôte entière dépasse la hauteur de votre poêle, coupez-la en deux, sinon laissez-la telle quelle en un seul morceau et ne laissez pas dépasser le niveau d’eau épluchez et coupez l’ail en fines lamelles que vous insérerez dans l’entrecôte et ajoutez-les dans votre poêle ou sauteuse

 

Faites fondre le beurre dans la poêle, puis faites revenir l’échalote coupée en lamelles à feu vif

 

Ajouter la viande et la faire griller de chaque côté, puis commencer la cuisson à feu doux, ajouter la farine, le vin rouge et remuer pendant quelques minutes. Ajoutez ensuite les carottes et l’oignon coupés en rondelles, le thym, le laurier et le sel au goût.

 

Conseils : être passion car La cuisson est lente, mais ne nécessite pas beaucoup de surveillance, ce qui est très pratique ! Le résultat est une viande délicieuse qui se découpe toute seule… Après avoir placé la viande, vous pouvez présenter le reste de la casserole en sauce ou l’utiliser comme base de soupe ou de potage pour une utilisation ultérieure.

Laisser un commentaire

Noter *
Ce champs est réquis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Champs invalide

Champs invalide

Champs invalide